De nos jours, la plupart des voitures fabriquées dans le monde sortent de chaînes de montage situées en Chine. Mais comme le montre notre graphique, basé sur des données de l’Organisation internationale des constructeurs automobiles (OICA), le classement mondial des pays qui produisent le plus d’automobiles a beaucoup évolué au fil des ans.

En 1999, par exemple, la Chine n’apparaissait même pas dans le top 10 et se classait alors au 14e rang mondial. Mais dix ans plus tard, elle occupait déjà la première place et elle n’a jamais été dépassée depuis. L’écart entre la Chine et le deuxième pays producteur est aujourd’hui considérable : la Chine produit un peu plus de 21 millions de véhicules par an, tandis que le Japon en produit environ 8 millions. L’Allemagne a quant à elle été en mesure de garder sa troisième place au cours des deux dernières décennies et produit toujours près de 5 millions de voitures par an. À l’image des États-Unis, passés du deuxième au sixième rang en l’espace de vingt ans, la France a chuté de plusieurs places dans ce classement. En 1999, l’Hexagone était le quatrième producteur mondial avec 2,7 millions de véhicules fabriqués. Mais en 2019, la production française avait diminué d’environ 1 million d’unités par rapport à la fin du siècle dernier. La France se classe désormais neuvième, devancé par des pays comme l’Inde ou le Brésil.

Source : Statista

Ce graphique montre le classement annuel des pays selon le volume de véhicules fabriqués.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *